Catégories
Non classé

Du 18 au 25 janvier, la semaine de prière pour l’unité des Chrétiens !

« Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance »

Jean 15, 1-17

Voici le thème de cette année de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, qui a lieu du 18 au 25 janvier.

Préparée chaque année depuis 1968 par le Conseil Œcuménique des Eglises et le Conseil Pontifical pour l’Unité des chrétiens, cette semaine invite les chrétiens à se remémorer la prière de Jésus « pour que tous soient un afin que le monde croie ». Elle est une occasion de rencontres, de prières, et d’échanges, entre les chrétiens de différentes confessions, pour demander la grâce de l’unité.

Le thème choisi cette année nous interpelle en particulier dans ce que nous vivons à la Maison d’Unité : de petites communautés pour approfondir notre vocation à l’amour, à travers l’enrichissement que peuvent être nos différences confessionnelles, dans une vie quotidienne, avec ses joies et ses difficultés.

Pour suivre les différentes initiatives des Eglises durant cette semaine, il suffit de se rendre sur le site de l’unité des chrétiens https://unitedeschretiens.fr/, où elles y sont recensées, et où le matériel de prière est également téléchargeable. 

La Maison d’Unité s’associe à plusieurs d’entre elles :

  • La communauté du chemin neuf nous invite à vivre des temps de prières et de formation tout au long de cette semaine. Le programme est accessible directement sur leur site : https://directs.chemin-neuf.fr/. La communauté a également lancé une chaîne de prière sur l’application Hozana : à découvrir ici.
  • Samedi 23 janvier – 12h : à l’office des lectures des Fraternités monastiques de Jérusalem, dans l’Eglise Saint Gervais, Sœur Bénédicte fera le commentaire de la parole sur l’hospitalité des anges d’Abraham.
  • Samedi 23 janvier – 16h30 + Dimanche 24 janvier – 8h, 9h30, 11h : les messes à l’Eglise du Saint Esprit seront placées sous le signe de l’unité, avec la présentation de la Maison d’Unité après l’homélie
  • Dimanche 24 janvier à 11h15 : à l’Eglise St Joseph d’Asnières, Loïc et Hugo de la Maison d’Unité feront les lectures et présenteront l’association.
  • Dimanche 24 janvier à 10h30 : le père Antoine d’Eudeville, curé de Notre Dame des Champs, viendra faire le commentaire de l’Evangile au temple de Pentemont.
  • Dimanche 24 janvier à 15h30 : célébration œcuménique régionale à Enghien. Soeur Bénédicte, Aimée et Rosette présenteront la Maison d’Unité.
  • En raison de la situation sanitaire, la grande célébration oecuménique régionale qui devait se dérouler au temple de Pentemont le 20 janvier est reportée a priori à fin juin.

Catégories
Non classé

L’unité au quotidien

Jeune association qui rassemble des jeunes de diverses confessions chrétiennes, désireux de suivre le Christ et d’écouter son appel à vivre l’Unité. Les jeunes s’engagent à vivre pendant un an à la découverte des autres Églises et à approfondir leur connaissance de leur propre famille chrétienne.

Catégories
Non classé

« Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique » : la MU était présente au dernier colloque de l’ISEO

Un évènement d’une  portée considérable s’est tenu du 22 février au 24 février 2021 à l’Institut Catholique de Paris avec les trois facultés partenaires, l’Institut catholique de Paris, l’Institut protestant de théologie de Paris, l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge,  réunies au sein de l’Institut Supérieur d’Etudes Oecuméniques (I.S.E.O.) et Eglise verte: le Xème colloque international portant sur « Responsabilités chrétiennes dans la crise écologique ». La Maison d’Unité y était représentée.

Ce fut un grand moment d’intelligence et de fraternité avec:

  • Elena Lasida d’Eglise Verte et son rappel lumineux du «  Bien de communion » du Père Gaston Fessard.
  • Bruno Latour avec son rappel de l’histoire de la cosmologie,
  • Pierre Bourdon et son rappel du chemin parcouru de l’anthropocentrisme vers un cosmos théophanique,
  • Catherine Chalier et son survol biblique des dérives de l’humain envers la nature,
  • Valérie Nicolet et son eco féminisme comme éthique du « care »,
  • Neal Blough avec son éclairage de l’évangélisme américain si différent de celui qui existe en France,
  • Michel Stavrou avec l’enracinement patristique de la cause écologique via les notions du créé et de l’incréé,
  • Patrice Rollin avec le rappel de «la limite qui est au centre » !,
  • Fabien Revol avec son génial tétraèdre de la « maison commune » et le « tout est lié » grâce au quatre  pôles indissociables de la relation: relation à Dieu, aux être humains, à soi, et à la nature,
  • Isabelle Morel avec un aperçu d’une catéchèse oecuménique moins anthropocentrée…

Ce colloque est un fruit de 50 ans d’oecuménisme qui doit nous rendre délibérément optimistes ! Car cela n’aurait pas été possible il y a quelques années. Et il n’est pas sûr que cet évènement aurait pu avoir lieu dans une autre partie du monde avec tant de richesses, d’esprit de dialogue, de bienveillance et de respect mutuel.

La Maison d’Unité ne peut que s’enorgueillir de cet évènement et cela pour plusieurs raisons et notamment : la diversité chrétienne qui fait la richesse du message évangélique est une base fondatrice de la Maison d’Unité. Elle émergeait de toutes les interventions reçues au sein de ce colloque. Bon nombre de conférenciers réservent à la Maison d’Unité leur attachement en participant régulièrement aux formations dispensées hebdomadairement en son sein, et ce depuis de nombreuses années. Enfin « la Création », c’est  aussi l’irruption de l’autre chez chacun d’entre nous. Et cela, les jeunes de la Maison  d’Unité l’expérimente avec bonheur  chaque jour.

La Maison d’Unité comme illustration de tout ce qui s’est dit pendant ces trois jours, se devait donc d’être  le relais de ce partage prophétique.

Rendons grâce.

Bruno Deledalle, président de la Maison d’Unité

https://maisondunite.org
Catégories
Non classé

📣 Mot de Bruno Deledalle, président de la MU

 » L’aventure de la Maison d’Unité se poursuit sous l’oeil attentif de l’Esprit qui nous guide et entrera dans sa dixième année d’existence  avec une progression constante d’année en année puisque nous totalisons pour l’année 2020/2021 neuf sites d’hébergement à Paris et en région parisienne avec  une trentaine de jeunes hébergés de confessions chrétiennes diverses.
Cet exaltant programme de vie oecuménique axée sur la vie communautaire, la formation et la prière présente divers caractères :

  • 👌 un engouement évident des jeunes (malgré les conditions sanitaires cette année) qui se bousculent à notre porte chaque année.
  • 👩‍🏫 👨‍🏫 un engouement tout aussi palpable auprès des intervenants théologiens de haut niveau provenant de l’I.C.P. de l’I.P.T.  de St Serge, Centre Jésuites de la rue de Sèvres (facultés catholique, protestante et orthodoxe), et des pasteurs et prêtres qui nous réservent fidèlement chaque année leur participation.
  • ⛪ un indéfectible soutien des communautés religieuses Diaconesses de Reuilly (protestante) et communauté de Ste Clotilde (catholique).
  • 💰 un budget faisant état tout à la fois, de frais locatifs (indemnités d’occupation pour les appartements) à hauteur d’environ 130.000,00 euros annuellement reversés en quasi totalité à nos partenaires. Malheureusement, nous déplorons une chute catastrophique des dons et soutiens qui hypothèque notre développement à venir. Nos dons cette année, atteignent à peine 1 500 euros. Nous souhaitons tellement voir nos projets s’étendre autour de l’intuition première de la MU. Mais pour cela, nous comptons vraiment sur votre soutien, à tous, chers proches et amis !
  • 🤞 une participation heureusement de plus en plus active des jeunes à la gestion de l’association permettant d’espérer une paisible transition au niveau de la gouvernance associative.
  • 🎊 beaucoup d’espérance avec la création d’une nouvelle Maison d’unité à Lyon

Seul ce qui demeure s’apparente à Dieu. Seul ce qui librement demeure est l’honneur de Dieu ».

reprenant une disposition de la règle de Reuilly.

Je vous souhaite à tous une bonne et sainte année sous le regard du Seigneur. « 

Bruno Deledalle, président de la Maison d’Unité.

Catégories
Colocs dispo

Une place dispo dans une coloc’ à Asnières

La Maison d’unité recrute toujours. Une super chambre, un super appart’ et surtout trois super coloc’, Hugo, Ting Chia et Loïc attendent leur quatrième « buddy ».

Si vous êtes intéressé ou connaissez un homme, entre 18 et 35 ans qui pourrait être intéressé, n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse lamaisondunite@gmail.com

Au programme (photos en bas de cet article) :

🏠 1 chambre de 10m2 environ, dans un grand et lumineux appart au 2e étage d’une maison, avec une grande cuisine, 1 salle de bain, un grand salon.

💶 430 euros / mois

⛳️🚶🏻‍♂️10 minutes à pieds de la ligne 13 arrêt « Les Courtilles », et 15min de la ligne J arrêt « Le stade ».

🥕🥨🍕plusieurs supermarchés et commerces de quartier à moins de 10min

📽📀 Médiathèque à deux pas de l’appart

👇 🕺🏻 only boys

✝️ animé par le Christ ou curieux! De préférence, catholique, orthodoxe, évangélique ou anglican pour conserver la diversité chère à notre Maison.

Catégories
Non classé

Une expérience humaine

L’association offre une expérience œcuménique concrète à Paris et au-delà :

  • vivre une colocation entre jeunes chrétiens de confessions différentes,
  • partager ensemble chaque mardi pour un approfondissement théorique.

Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu’ils soient en nous eux aussi, afin que le monde croie que tu m’as envoyé.

Jean 17.21 (TOB)
Catégories
Non classé

Et son histoire ?

La Maison d’Unité est née en 2007 quand Isabelle de Soyres, mère de famille et laïque engagée, reçoit dans la prière la vision d’un immeuble de jeunes chrétiens au cœur de Paris. Elle en parle aux responsables parisiens des Églises catholique, orthodoxes et protestantes, et se voit confirmée dans cette fondation.

En 2013, la Maison d’Unité ouvre une première colocation à Paris. Aujourd’hui, elle compte six colocations à Paris et en proche banlieue, dans des logements confiés par les Églises. En 2019, des contacts sont pris pour Lyon, Strasbourg, Lille.